PCN 5

D 14 mars 2018     H 10:22     A Ollivier Moreels     C 0 messages


agrandir

-* PCN 5 / Bibliothèque Louise Michel de Saint-Joachim

Yvette :
Un défaut, la gourmandise car j’adore faire la cuisine et j’aime beaucoup manger. En cuisine je fais beaucoup de poisson, des desserts avec des fruits, d’où le peintre que j’ai choisi et qui m’a inspiré pour faire mon portrait, Arcimboldo. J’ai essayé de placer des choses qui se mange, le blé, ça évoque le pain, les fruits parce que j’aime ça, les cerises me rappellent mon enfance, avec les boucles d’oreilles qu’on faisait avec...c’est un classique. J’y ai mis des fraises également et des bananes en m’inspirant du collier de bananes de Joséphine Baker, histoire d’apporter un peu d’humour dans le dessin. Et puis j’ai ajouter différents aliments, même un hamburger que je déteste, mais pourquoi pas, ça se mange. Il y a peu de légumes, ce n’est pas simple à dessiner, mais j’ai qu’en même mis des petits pois sur mon nez, et des figues sur mes joues, c’est mon fruit préféré...c’est le marché en fait, je le fais souvent pour faire la cuisine.

Bixente :
Si j’étais un personnage de Disney, je serais Mickey. Quand j’étais plus petit, maman et papa me racontaient des histoires de Mickey, mais ça m’a été un peu enlevé du cerveau, je ne m’en souviens plus. Mais je le trouve mignon, il vient à la rescousse presque tout le temps, et il prend soin de lui et de ses amis.

Nil :
Si j’étais un oiseau, je serais un moineau, parce qu’on en voit tout le temps des moineaux domestiques devant chez nous. La différence entre les mâles et les femelles, c’est juste que la femelle est plus petite, elle est toute grise. Le mâle, il a le haut de la tête rouge, tout roux, tout rouge. C’est pour ça que je me suis fait un bonnet rouge. J’aime bien les regarder devant la maison, mais ils ne viennent pas dedans. On a fabriqué une mangeoire, et avec papa un nichoir, mais aucun oiseau n’y est jamais venu. Avec de la graisse végétale et des graines, on va faire des boules de graines avec ma mère pour les attirer, il y a six étapes pour les faire.

Geneviève  :
Si j’étais un mot, je serais le voyage, le voyage pour le dépaysement et les rencontres, pour la découverte d’autres civilisations et d’autres pays. J’ai beaucoup voyagé, maintenant je voyage sans doute un peu moins, mais j’aime les voyages. L’année dernière avec ma fille et ma petite fille, nous sommes parties en Crête. C’est beau, il y a du soleil, des plages et des montagnes, avec de belles randonnées à faire, il y a beaucoup de choses à y découvrir sur la civilisation gréco-romaine. Il y a une ambiance merveilleuse, en évoquant le mot voyage, on est déjà parti.

Corinne :
Alors je serais le sept, si j’étais un chiffre. On dit toujours que c’est un chiffre un peu magique, j’y suis attachée. Le jeu des sept familles par exemple, j’y ai beaucoup joué quand j’étais petite, nous avions un jeu des sept familles sur les animaux. Il y avait un chat noir, il ne fallait pas l’avoir. Si on l’avait à la fin, on perdait la partie, c’était une carte qu’on repérait facilement dans le paquet, à force d’être tripotée, on l’a reconnaissait au dos car elle était un peu abîmée et ça devenait facile ensuite de ne pas la tirer. J’avais beaucoup de frères et sœurs, ce sont de bons souvenirs d’enfance.
Sinon les chiffres c’était vraiment pas ma tasse de thé, j’étais plus tôt, et je suis encore, plutôt littéraire. J’étais pas à l’aise avec les chiffres...plus avec les mots, c’est comme ça, mais les mathématiques c’est quand même sympathique.

Anna :
J’ai choisi comme invention, la technologie. Je trouve qu’elle fait avancer les choses et modernise le monde. Pour moi, par exemple le téléphone portable c’est important, c’est un moyen de communication, de recherches, on peut faire des photos aussi, on peut communiquer par texto, je veux dire c’est très large comme monde, et moi j’aime bien. Je passe beaucoup de temps dessus, quand j’appelle mes amies, je fais aussi mes devoirs avec, je dois y passer entre 1h30 et 2h par jour...à peu près. Je crois que je ne pourrais pas m’en passer, j’ai déjà essayé mais dès que tu y as goûté, c’est un peu compliqué de t’en séparer en fait. C’est pas comme une drogue, j’ai réussi deux mois à faire sans, c’était dur mais j’ai réussi à survivre quand même...c’était difficile, j’avais besoin de communiquer avec mes amies. J’avais qu’en même mon ordinateur pour aller sur les réseaux sociaux. Après c’est vraiment nous, ça, je vois ma grand-mère par exemple, elle n’en n’a pas besoin, mais je suis toujours en train de lui donner des cours pour lui apprendre à se servir de son téléphone. Pour les ados, c’est hyper important d’être connecté, moi ça va encore mais il y en a certains qui font vraiment des crises dès qu’on leur prend leurs téléphones, ils pleurent, ils sont capables de tout casser pour le récupérer, ils vont un peu loin quand même, je n’en suis pas là...pas encore.

Philippe :
Si j’étais un transport, je ne sais pas ce que je serais, je n’avais pas d’idée préconçu au départ mais il y a l’image en tout cas. J’ai essayé de voir ce qu’il y avait dans la machine, la tablette, pour tirer une image qui soit une image. Dans cette image, j’ai tenté d’y coller des idées, il y a une carte, il est très simple ce transport, avec ce fond de courrier postal. Donc déjà le transport il est défini ainsi, c’est l’envoi, en plus les mots sont en portugais, il y a le Portugal, on peut y aller par la route, mais il y a aussi le Brésil, pour moi c’est le Brésil. Parce que c’est marqué...le Brésil c’est le rêve, il est défini comme ça dans l’imaginaire de tout le monde, vous pouvez poser la question à chacun. Qu’est-ce que c’est que le Brésil ? Pour beaucoup c’est le football, mais le Brésil c’est pas le Pérou ! C’ est autre chose, c’est quoi ? Ce sont les plages, les corps, l’immensité et la richesse. Le transport c’est voyager, c’est un aller et retour, on peut considérer que cette carte, je l’envoie, mais je peux la recevoir aussi, ce n’est pas obligatoirement un transport aller-retour. Il peut y avoir un aller sans retour et un retour sans y aller.

Portfolio

Dans la même rubrique

4 juillet – PCN10

12 juin – PCN (A)

11 juin – PCN 9

11 juin – PCN 8

2 mai – PCN 7

Rechercher

Les plus lus

1.  Les nichoirs

2.  Full Duplex

3.  Journal de bord de route

4.  La ligne de voix

5.  Horizons


5 articles au hasard

1.  Transmission

2.  Le film en cours(t) / Les idées larges

3.  Coaching

4.  Repérages #5

5.  Repérages #8


Les plus populaires

1.  Les nichoirs

2.  Full Duplex

3.  Journal de bord de route

4.  La ligne de voix

5.  Horizons