PCN10

D 4 juillet 2018     H 15:43     A Ollivier Moreels     C 0 messages


agrandir

*PCN 10 / La médiathèque George Sand – Besné

Mathéo

J’ai choisi, comme personnage historique Albert Einstein. Je sais que c’est un scientifique, mais je ne sais pas ce qu’il a fait à part la formule que tout le monde connaît E=mc2. Je l’ai vu dans un livre, mais comme le livre n’était pas terrible, j’ai tourné la page directe.

Aurélie

Un bruit, je serais de la musique, car je fais de la musique, je fais partie d’une chorale dans des formations de musique actuelle. On dit souvent qu’il y a trop de bruits quand il y a de la musique. Des fois on entend un bruit au loin, et plus on se rapproche, plus ce bruit a du sens. C’est un peu ce qui se passe dans l’apprentissage de la musique. On perçoit un son, un bruit, on s’en approche et on découvre un groupe de musique au détour d’une salle, on va s’y arrêter et on peut y passer du temps.

Je me suis représentée avec un casque en train d’enregistrer de la musique. On ne met pas spécialement ensemble bruit et musique, c’est un clin d’œil, dans certaines musiques, on peut chercher des dissonances, des choses qui nous font écho, il peut arriver qu’on n’en perçoive pas le sens, parfois il n’y rien à comprendre, vivre une émotion c’est déjà bien.

Marie

Un arbre, je serais certainement un magnolia. D’abord c’est la première idée qui me soit venue, Je trouve que c’est un bel arbre, j’adore la chanson de Claude François. Je suis fan de Julien Doré, il a également une chanson qui s’appelle Magnolia. J’ai ajouté un petit personnage sur cet arbre, un petit oiseau, il vient se reposer à l’ombre des feuilles, il est tranquille, à l’abri, on va pas venir l’embêter. Et en même temps, dans le bas du dessin, les racines de l’arbre sont bien présentes, ça me représente bien, je suis attachée à ce que je suis, à mes racines. Dans le haut, plus coloré, plus joyeux, ce pourrait être ce à quoi j’aspire, plus de légèreté, plus de fun et de couleurs : en définitif, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

Quentin

Si j’étais un écrivain, je serais Émile Zola. Pour moi, un écrivain c’est quelqu’un qui consacre beaucoup de temps aux livres. Il ne prend pas énormément soin de lui et de son corps, il laisse pousser sa barbe. Un écrivain avec une barbe, le premier nom qui me soit venu, c’était Zola.
Un écrivain tellement absorbé par l’écriture, qu’il laisse tout pousser, sa barbe, ses cheveux...ses idées. Pour le challenge, j’ai lu la Bête humaine et je me suis endormie dessus. Je lis beaucoup de romans, plutôt de la littérature fantastique.

Liam

Un instrument de musique, je serais une batterie. Je vais en faire l’année prochaine, je vais prendre des cours à Campbon. J’aime bien taper sur la batterie, sur les percussions, j’aime faire du bruit.

Mathis

Une odeur, je serais l’odeur des pommes. Quand je mange une pomme il y a plein d’odeurs qui viennent en bouche, puis dans mon nez. On a un pommier dans mon jardin, on les mange nature, sans les cuire. Des fois on fait du jus de pommes, sans pressoir, on préfère le faire à la main, en les écrasant avec un gros tampon en bois, on y passe l’après-midi. Du jus de pomme fait maison, c’est bon, ainsi quand on les broye à la main, il y a cette odeur forte qui monte au nez, cette odeur de jus de pommes pressées.

Ewan

Un fruit, j’ai pensé à la fraise, c’est facile à dessiner, et il a cette couleur rouge qui ressort bien. Des fraisiers, j’en plante dans mon jardin. On plante, on attend que ça pousse et surtout on met des filets pour ne pas que les oiseaux viennent les manger. Après c’est chouette de cueillir ses fraises, de les chercher sous les feuilles. On les mange crues ou cuites, dans des gâteaux et des fois j’aide ma mère à les faire en confiture, on peut en faire deux, trois pots par an, elles sont bonnes.

Maxime

Si j’étais une forme géométrique, j’en serais plusieurs. Un rond, ça roule et ça passe partout, il s’adapte à toutes les situations, comme mon métier, dans l’animation on doit s’adapter en permanence, être comme de la pâte à modeler. Un triangle car il faut quand même avoir des règles, c’est important. Un bordel organisé, tous ces ronds, avec plein de traits qui déterminent les limites, dans ce bateau très stricte fait d’un triangle à angle droit qui me va très bien. On pense aussi au soleil et aux glaces, il fait chaud. Dans la glace, il y a des formes rondes et des angles pour le cornet, après je suis parti dans un délire géométrique.

Valérie

Si j’étais une plante je serais le poinsettia. c’est une plante rouge et verte qui s’offre au moment des fêtes de noël. Elle donne de la couleur sur les tables, son rouge est vraiment très éclatant. Elle n’est pas fragile et dure longtemps, pendant toutes les fêtes de fin d’année. Elle ne fleurit pas, ce sont certaines feuilles qui deviennent rouges, quand les autres demeurent bien vertes. C’est une plante que je ne connaissais pas, depuis que je l’ai découverte je me l’offre à chaque noël, je la bombe avec de l’or et de l’argent ça donne un côté plus scintillant qui fait encore plus fête. C’est moi parce que j’aime bien les fêtes de noël, j’aime bien les cadeaux, j’en mets partout, même en été à la bibliothèque.

Portfolio

Dans la même rubrique

12 juin 2018 – PCN (A)

11 juin 2018 – PCN 9

11 juin 2018 – PCN 8

2 mai 2018 – PCN 7

14 avril 2018 – PCN 6

Rechercher

Les plus lus

1.  Les nichoirs

2.  Full Duplex

3.  Journal de bord de route

4.  La ligne de voix

5.  Horizons


5 articles au hasard

1.  Journal de bord de route

2.  PCN 6

3.  Waterframes

4.  PCN 2

5.  PCN 4


Les plus populaires

1.  Les nichoirs

2.  Full Duplex

3.  Journal de bord de route

4.  La ligne de voix

5.  Horizons